27 Octobre 2018

 

 

Ainsi donc une asperge...

Ainsi donc dans l'état
D'un cri muet elle est là.


Fine et muette, 
Toute en tête, 
Aspergette 
Est secrète.

Quel est donc ce mot-là?

Peu importe cela,

A la fois surprenant 
Et autant évident.

C'est une asperge à peaux 
Trop serrées qui donnent chaud, 
Qui s'incrustent et épuisent 
L'aspergette tout en crise.

Petit mot imprévu, 
Le sésame est venu, 
Apportant les travaux 
De remise à niveau 
De ce qui affleurait 
Mais surtout se cachait.

Je découpe en lambeaux 
Ce qui cache le cadeau 
Que la nature a mis 
Dans le creux de mon lit, 
S'il y eut un berceau 
Il eut trop de barreaux, 
Trop de méconnaissance
D'une mue en instance.

Je ne veux plus garder 
Que l'habit ajusté.

Asperge caméléon, 
Je déserte le giron 
Du pâle copier-coller 
Dans l'étrange société 
Où tout est de guingois 
Pour un être comme moi.

Une fois les peaux tombées, 
L'aspergette va pousser. 
Une fois les peaux tombées, 
L'asperge va respirer.

Ainsi donc une asperge...

Lire la suite

Rédigé par Pascale Debelloir-Forgerit